CHRONIQUE RADIO : les bonnes résolutions

A l’approche de la nouvelle année, nous cherchons tous de nouvelles résolutions !

Peut-être parce que l’on se sent mal par rapport à l’objectif qu’on n’a pas atteint l’année dernière ? Ou un peu inquiet à propos de ceux que l’on risque de ne pas réaliser cette année…

Dans tous les cas, prenez une respiration, et gardez un conseil en tête : moins c’est mieux !

Si j’essaie d’attaquer plus de trois grands objectifs par an, il y de très grandes chances que je ne réussisse pas. D’autant plus si je m’épuise à persévérer, forcer, essayer…

Alors soyez au clair sur l’essentiel, et sur ce qui vous excite ! Ne laissez pas vos yeux être plus grands que votre ventre.

Mais aujourd’hui ce que je souhaite aborder, ce ne sont pas précisément vos objectifs choisis, aujourd’hui je veux faire un grand pas en arrière, et me concentrer sur des habitudes qui changent la donne, et surtout qui soutiendront n’importe quel objectif que vous fixez.

Les bonnes habitudes à prendre

1. Construire un « temps d’amortissement » :

Je ne sais pas en ce qui vous concerne, mais je sous-estime souvent la durée d’un projet.

Par exemple, peindre le salon : « oui je pourrais probablement le faire en un ou deux jours », NON !

Si vous êtes comme moi, vous faites les choses à fond. Cela signifie que vous avez besoin de plus de temps pour faire de votre mieux, et donner le meilleur de vous-même. Sinon vous perdez ce temps pour d’autres choses.

Dans ce cas, vous risquez de quitter à mi-chemin parce que vous vous rendez compte que vous ne pouvez tout simplement pas y arriver.

Parfois, faire une pause, arrêter, fait du bien et s’avère nécessaire.

Mais c’est à cet instant que l’on sera en sur l’idée qu’il est préférable de se poser, de prendre du recul, et d’être réaliste. Ainsi, de construire ce « temps d’amortissement » comme un filet de sécurité.

A quoi ressemble ce « temps d’amortissement » ? Cela dépend de la situation et du projet, et cela dépend aussi de votre santé. Vous ne pouvez pas avoir connaissance de tous les éléments qui interviendront, des choses surgissent parfois de nulle part, vous ne pouvez pas savoir quelles surprises ou quelles épreuves vous allez devoir surmonter dans la vie.

Alors planifiez vos projets avec ce « temps d’amortissement » pour anticiper et pouvoir rebondir quels que soient les interventions extérieures que vous aurez à gérer.

2. Essayez d’ajouter avant de soustraire :

Par exemple, si vous souhaitez améliorer votre alimentation pour cette nouvelle année, mais vous êtes inquiet du déroulement de ce changement… un conseil : commencez par ajouter des éléments agréables à votre alimentation, avant d’enlever ceux qui seront plus frustrants.

Juste ajoutez. Ajouter de l’eau réduira votre quantité de sodas bu !

Cela marchera dans votre alimentation, mais aussi dans vos habitudes de vie, ou encore dans votre travail.

En utilisant ce + en priorité du –, vous vous sentirez mieux, et vous garderez vos objectifs en vue car ils seront abordés de manière positive et donc forcément en bonne voie !

3. Concentrez-vous sur le progrès et non sur la perfection :

Je m’explique : faire quelque chose à la perfection montre que la qualité vous tient à cœur, mais cela peut aussi être destructeur.

La perfection n’existe pas. Essayer d’être parfait peut parfois nous empêcher d’être réellement heureux.

Alors je veux vous encourager vous détacher de ce perfectionnisme pour vous concentrer sur le progrès à la place.

La perfection est rigide et manque de personnalité. Le progrès est ouvert et inclusif. L’un provient de la peur, l’autre de l’amour. De plus, les progrès permettent des détours, et cette souplesse peut vous apprendre beaucoup de choses. En vous concentrant sur le progrès, vous irez où vous voulez aller. Vous le ferez simplement d’une façon différente, curieuse, surement même amusante.

Qu’est ce qui pourrait être mieux ?!

Pour visualiser mes chroniques, rendez-vous sur ma chaîne KAT TV

Ajouter un commentaire