Femme, entrepreneure, mère, comment j’ai relevé le défi ?

Etre une Femme, c’est être un acteur clé de la transformation du monde du travail !

Nous avons les mêmes motivations et les mêmes chances de réussir que les Hommes, et pourtant les femmes sont encore aujourd’hui moins nombreuses à créer et/ou diriger des entreprises (la part de femmes chefs d’entreprises s’établit à 25 % en 2017, source Les Echos).

Devenir une Femme entrepreneure, un double défi : professionnel et personnel

Se lancer dans son propre projet, c’est une organisation à deux niveaux : la vie professionnelle et la vie personnelle. Car, lorsque l’on est entrepreneur, les deux tableaux sont intimement liés. C’est là mon vécu qui parle, car j’ai un jeune garçon qui avait 5 ans quand j’ai créé ma société !

Bien évidemment, la conciliation deux deux a été difficile, mais je vous assure qu’elle n’est pas impossible.

Au niveau professionnel, capitalisez sur vos expériences, vos forces, ce qui fait votre essence. Ce qui fait que vous êtes Vous et qui est votre moteur. Cela vous permettra de voir votre objectif de la manière la plus claire qui soit. Et ainsi, de vous organiser au mieux. Comptez sur votre réseau, entretenez-le. Rejoignez également des groupes et réseaux d’entrepreneur(e)s, cela peut être un atout dans cette phase de réflexion et de lancement. Et n’oubliez pas toutes les structures existantes pour accompagner votre changement de vie. J’entends par là les organismes de formation, emploi, accompagnement, mais aussi simplement les crèches, services utiles au quotidien pour vous simplifier certaines tâches dont vous pouvez vous alléger.

Ce qui m’amène au niveau personnel, car là encore l’organisation est de rigueur ! Il s’agit de bien préparer le terrain, de mettre en place toutes les étapes nécessaires pour mener le projet professionnel sans se soucier de ses ressources, des factures, des prêts bancaires, de la gestion à la maison… au moins pour la première année du lancement du projet.

Evidemment, mes journées sont très intenses depuis le début de l’aventure et le sont toujours ! Je m’applique à être suffisamment productive pendant mes heures de travail, pour pouvoir consacrer mon temps libre à ma famille et mes proches. Tout est une question de priorité ! Et même si le bien-être de mon fils passera toujours avant un dossier urgent à rendre, il m’arrive d’être amenée à déroger à mes propres règles pour répondre à un impératif professionnel.

Je sais que vu de l’extérieur, ce rythme de vie peut paraître fou ! Mais, si j’ai pu gérer vie de famille et projet d’entreprise, c’est aussi grâce à mon mari. Nous avons construit un réel duo permettant de partager nos responsabilités de manière équitable. Être bien accompagnée est essentiel, car la réussite ne repose jamais sur une seule personne.

Entourez-vous d’éléments inspirants !

Quel que soit votre profil actuel, si la gestion de la vie quotidienne ne vous concerne pas encore, ou que vous vivez encore chez vos parents, dans tous les cas assurez-vous d’avoir le soutien de vos proches. Notre entourage n’est pas forcément réceptif et ne comprend pas toujours un projet entrepreneurial, qu’il s’agisse d’une première expérience professionnelle ou d’un virage de vie active (qui est parfois encore plus difficile à prendre quand on sort d’un cadre et une structure en tant que salarié). Comment s’y prendre alors face à eux ? C’est simple et compliqué à la fois ! Il vous faut les convaincre, valorisez vos motivations profondes et vos capacités. Ce sera un excellent 1er exercice, que vous serez amené à reproduire maintes fois par la suite !

Autre conseil et pas des moindres : il est essentiel defaire abstraction des « éléments toxiques » dans votre environnement. J’entends par là des personnes qui ne croient ou ne croiront pas en vous, ni en votre projet entrepreneurial. Entourez-vous d’éléments inspirants ! Vous verrez, vous sentirez rapidement l’impact de leurs ondes positives et bienveillantes sur votre productivité. Et rappelez-vous d’une chose : plus vos ambitions seront grandes, moins vous serez pris au sérieux(mais si Jack Ma ou encore Walt Disney s’en était soucié, nous n’aurions ni Alibaba ni Disneyland aujourd’hui !)

Ne prenez pas à la légère cette préparation. Elle vous offrira un environnement sain et serein pour démarrer votre entreprise de la manière la plus efficace et crédible possible.

Votre force mentale, votre meilleure alliée

La force mentale est un atout clé pour l’entrepreneur (et pour tout le monde d’ailleurs !)faites-en sorte d’éliminer d’entrée tout ce qui pourrait vous affaiblir afin de donner un maximum de ressources à la création de votre entreprise. Croyez en vous, ne baissez pas les bras, visualisez la réussite de votre projet. Imaginer positivement les choses, les événements, projeter des petites et grandes victoires, amène les meilleurs ondes qui soient à votre projet. Alimentez cette bonne énergie par un état d’esprit fort et inébranlable. Ayez confiance en vous, en qui vous êtes et en ce que vous faites.

Pour le reste, chacune est unique ! Nous sommes toutes différentes et avons chacune des forces et  des compétences qui peuvent être mises à contribution pour notre entreprise. Tout est une question de conscience professionnelle, d’adaptation et de niveau de performance.

Mon bilan de femme et de mère entrepreneure

Ce qui est intéressant à retenir dans cette expérience, c’est que malgré mon temps partagé entre mon entreprise et ma vie de mère, j’ai pu atteindre mes objectifs et faire croître mes résultats. Voir ma structure grandir et prendre de la valeur. Apprendre au travers de ce que j’ai fait pour m’améliorer toujours plus et prendre les bonnes direction pour mon développement professionnel et mes choix d’action. Cela a notamment été rendu possible en privilégiant un apport qualitatif (productivité) au détriment d’un apport quantitatif (investissement temps), et bien sûr en gardant toujours confiance.

 

Ajouter un commentaire